Le conseil fédéral départemental qui s’est tenu le 23 avril 2020 a voté cette motion à l’unanimité:

« Compte tenu de l’état actuel de la situation sanitaire et de nos connaissances, le CDFD de la FSU 29
se prononce contre une reprise qui mettrait en danger les élèves, les familles, les personnels et
l’ensemble de la société. Exigeons les dépistages systématiques et réguliers, la fourniture de
masques en nombre suffisant et de gel ainsi que le traçage et l’isolement des personnes contaminées
et de celles ayant été en contact avec elles Le traçage ne peut pas être fait par le tracing des
téléphones portables. Tant que ces conditions ne sont pas réunies, nous nous opposons à la
réouverture des établissements. »

Cette position est d’autant plus d’actualité étant donné que le  ministère a décidé d’alléger le protocole sanitaire ne rendant plus obligatoire le port du masque pendant les cours  pour le personnel et les élèves dans le second degré.
Comment peut-on jouer ainsi avec la santé des personnels de l’éducation et des élèves?
Le ministère prendrait une grande responsabilité en allégeant ainsi les consignes de protection si l’épidémie repartait dans les établissements.

Le CHSCT départemental s’est tenu ce lundi 4 mai. En voici le compte-rendu avec les prises de position de la FSU 29:

CR CHSCT 29 du 4 mai 2020

La FSU Bretagne  de concert avec la FSU 29, la FSU 56, la FSU 22 et la FSU 35 ont adressé un courrier simultanément au Président du Conseil régional, aux Président.es des quatre Conseils départementaux, ainsi qu’aux communes et EPCI de la région Bretagne.

Courrier FSU CD29 reprise activités scolaires